La transition digitale, quésaco ?

transition-digitale-quesaco-wisembly

Transition digitale, transformation numérique… derrière ces termes, une même réalité : toutes les entreprises sont appelées à prendre le virage du digital. Mais de quoi parle-t-on exactement ? Allez, on vous explique tout ça !

 

Une transformation de tous les aspects de l’entreprise

Qu’est-ce que la transition digitale ? S’il ne fallait retenir qu’une courte définition, ce serait celle-là : la transition digitale, c’est l’exploitation radicale dans le monde de l’entreprise des possibilités d’internet. Pourquoi radicale ? Parce que cette utilisation, née à la fin des années 2000, implique de nombreux changements. Et ce alors que, même si les Français sont plus engagés sur internet que leurs voisins européens, les usages connectés des entreprises du pays enregistrent encore jusqu’à 10 points de retard sur la moyenne.

Il s’agit d’abord de tout faire pour disposer d’une vision globale de sa clientèle. Car la transition digitale sert aussi — surtout ? — à offrir une nouvelle expérience nomade aux consommateurs. Elle permet de le connaître sur le bout des doigts, d’anticiper ses besoins, de lui proposer la meilleure offre au bon moment… Bref, de créer de la valeur, pour lui et pour l’entreprise, dans l’esprit de mobilité que caractérise cette nouvelle “révolution”.

Et il s’agit bien d’une révolution, La Poste peut en témoigner. Le groupe n’a en effet eu de cesse de se réinventer, incitant les conseillers à dépasser leurs fonctions et à changer de métiers, réorganisant les points de vente et leur attribuant de nouvelles fonctions (comme l’impression 3D).

 

Le Cloud, au centre de la transition digitale

Aujourd’hui, la transformation digitale est rendue possible par la démocratisation des solutions Cloud. Oui, “Cloud”, comme “nuage”. Il s’agit de programmes accessibles partout, sous réserve de disposer d’une connexion internet. L’entreprise ne paie plus une licence par poste, mais elle s’acquitte d’un abonnement correspondant à son utilisation des logiciels.

Cet informatique “on demand” est déjà utilisé, selon une étude menée par le cabinet Pierre Audouin Consultants avec Orange Business Services, par 55 % des directeurs des systèmes d’informations interrogés. Car le panel de programmes disponibles est large : ERP, SI, CRM, partage de fichiers, SIRH… existent tous en version “la tête dans les nuages”, et en plusieurs modes (SaaS, PaaS, IaaS…). En bref, le Cloud constitue la première étape vers la transition digitale !

 

L’humain au centre de cette transition

Mais la transition digitale n’élimine pas l’être humain. Au contraire : elle se base sur la cocréation pour favoriser sa mise en place. C’est ce que permettent notamment les réseaux sociaux d’entreprise. La Société Générale, par exemple, a mis en place en 2014 une grande opération de crowdsourcing sur son espace d’expression interne. En l’espace d’un mois, les collaborateurs de 19 pays avaient formulé plus de 1000 idées pour proposer de nouveaux services aux clients et pour réinventer la façon de travailler au sein du groupe !

Il en va de même pour la gestion de la relation client. Puisque nous parlons de la Société Générale, poursuivons avec elle : les dernières fonctionnalités de l’application mobile de la banque sont, en majorité, issues d’une plateforme de cocréation intitulée “SG et vous”, mêlant les retours clients et les commentaires professionnels !

 

Vous voulez en savoir plus sur la transition digitale ? Nous n’avons que 4 lettres à vous donner : SMAC !

 

Crédit photo : Pixabay / Unsplash

Commentaires

Laisser un commentaire