Quelle place en entreprise pour les réseaux sociaux ?

place-reseaux-sociaux-entreprise

Partage, instantanéité et collaboration. À quoi se rapportent ces trois qualités ? À la transition digitale, oui, mais aussi… aux réseaux sociaux ! Longtemps bannis du monde de l’entreprise parce qu’associés à une perte de temps, Facebook, Twitter, LinkedIn et autres réseaux sociaux d’entreprise ont aujourd’hui toute leur place dans le processus de digitalisation. À condition de bien en saisir les enjeux et de bien les utiliser.

Une arme pour la visibilité…

Les réseaux sociaux constituent avant tout un formidable moyen d’aller à la rencontre des clients et des prospects. Une entreprise en cours de transition digitale a donc tout intérêt à réfléchir à un véritable « plan de communication » sur ces espaces où les Français sont nombreux — 26 millions (!) sur Facebook et 2,3 millions sur Twitter (dont de nombreux influenceurs et relais d’opinions) notamment.

La création d’une page Facebook ou d’un compte Twitter servira donc à améliorer la visibilité de l’entreprise, pour un coût assez faible et un retour sur investissement très intéressant. Ces espaces de communication devront, pour être efficaces, contenir les informations essentielles sur l’entreprise (nom, descriptif, zone d’activité, contacts…) ainsi qu’un lien renvoyant vers le site officiel. Pour devenir un véritable outil marketing à bas coût, il faudra bien sûr que ces comptes soient animés au quotidien !

… et le recrutement de collaborateurs

Une entreprise se développe également par ses employés. Les réseaux sociaux peuvent alors apporter toute leur puissance à celles qui recherchent de nouveaux collaborateurs.

Nous pensons là, bien sûr, principalement à LinkedIn et Viadeo. Vous pourrez vous en servir de deux façons :

  • en publiant votre offre d’emploi sur ces réseaux ;
  • en scrutant les différents profils sur internet afin de dénicher le candidat idéal, en analysant son réseau ainsi que ses expériences professionnelles.

Le cas des réseaux sociaux d’entreprise

Bien sûr, la transition digitale appliquée aux réseaux sociaux ne concerne pas que Facebook, Twitter, Viadeo et LinkedIn. Il existe également un aspect « interne » de la question : les réseaux sociaux d’entreprise.

Ils ont en tout cas le vent en poupe : selon l’Observatoire de l’Intranet et de la Stratégie Numérique, les réseaux sociaux d’entreprise font partie des projets numériques les plus récemment mis en place (dans 26 % des cas). Ils présentent de nombreux avantages :

  • Ils sont en général faciles à prendre en main et à utiliser, puisqu’ils reposent sur des mécanismes similaires à Facebook et consorts ;
  • Ils permettent de détecter les individus talentueux à travers les nombreux échanges qu’ils suscitent ;
  • Ils aplanissent la pyramide hiérarchique, au profit d’un fonctionnement en réseau, à l’horizontal ;
  • Ils valorisent les collaborateurs, dont les idées génèrent des échanges et des débats ;
  • Ils renforcent la cohésion d’entreprise ;
  • Ils permettent de créer un support de connaissances ;
  • Ils créent des synergies, entre des équipes parfois dispersées géographiquement…

Les réseaux sociaux d’entreprise peuvent même être couplés avec des applications comme Wisembly, afin d’inciter tout le monde — et même les plus timides — à participer. Wisembly leur permettra de participer activement à la préparation et au déroulement des réunions, et ce quel que soit l’endroit où ils se trouvent, puisque l’application est accessible à partir d’un simple navigateur web !

L’importance de fixer des règles

L’adoption des réseaux sociaux aura sans doute de nombreux impacts dans votre entreprise : valorisation de l’offre et des collaborateurs, partage d’informations, amélioration de la visibilité… Reste qu’il vous faudra fixer quelques règles quant à leur utilisation.

La plus importante sera de définir les collaborateurs qui ont la charge de publier sur les réseaux sociaux grand public, afin de « maîtriser votre propre parole ». Définissez ainsi des principes d’ordre général, régissant certains sujets à aborder !

Attention, enfin, à bien penser à développer une véritable « marque d’employeur », pour bien rendre reconnaissables vos collaborateurs sur les réseaux sociaux et mettre en évidence leur appartenance à votre société. Cela passe par la mise en place d’une charte, comportant par exemple une photo de couverture et un type de description identiques, une cohérence dans les intitulés des postes ou dans les biographies, etc.

Les réseaux sociaux ont toute leur place dans la transition digitale d’une entreprise, à condition de définir une stratégie claire. Ils promettent plus de visibilité, de partage ainsi qu’une agilité, une productivité et une intelligence collective inédite !

Commentaires

Laisser un commentaire