Évolution de l’espace de travail : demain sera connecté !

espace-travail-connecté

Lorsque l’on imagine le bureau du futur, on se voit transporté dans un univers de science-fiction où notre réalité d’aujourd’hui est améliorée par des inventions high-tech (scanners de rétine, imprimantes 3D, robots, hologrammes…). S’il est vrai que toutes ces inventions existent, le bureau du futur sera encore plus étonnant et permettra avant tout d’améliorer la qualité de vie au travail.

Halte à la sédentarité

Une étude démontre que les personnes qui passent plus de 11 h par jour assises sur une chaise ont 40 % de chance en plus de mourir prématurément. La position debout ou allongée pourrait alors être privilégiée dans le futur. Un tout nouveau fauteuil modulable vient d’ailleurs de sortir chez Altwork, il propose de travailler debout, assis, les jambes allongées ou presque couché, mais ressemble affreusement à un fauteuil de dentiste !

fauteuil-modulable
Bureau Altwork

Les bureaux Google : le travail en s’amusant

Chez Google, les bureaux sont entièrement dédiés au bien-être de leurs collaborateurs et les 70 bureaux implantés dans le monde s’attachent à refléter leur identité. D’ailleurs, pour l’ouverture des bureaux de Tel Aviv fin 2012, chaque collaborateur a été consulté afin de connaître sa perception culturelle au sein de la société. C’est ainsi que des thèmes comme la famille, l’optimisme et la tradition ont pris forme à travers un mobilier chiné aux puces de Tel Aviv, une orangeraie et une salle de détente desservie par un toboggan. Les espaces détente ont une place très importante dans les bureaux de Google qui considère qu’il faut savoir s’amuser car cela stimule la créativité.

bureau-google
Bureau Google

De nouveaux enjeux

L’évolution des usages transparaît également dans les espaces de travail qui devront répondre à de nouveaux enjeux. La mobilité des collaborateurs est une réalité (et pas seulement dans les grands groupes) aussi, on peut se demander si l’avenir du bureau n’est pas un bureau nomade. Fini le bureau personnalisé ou l’on s’installe chaque jour, on pourra occuper le premier bureau disponible les jours où l’on viendra travailler dans les locaux de l’entreprise.
Concilier espace privé et communication devient un autre enjeu. S’il est prouvé que les équipes travaillent mieux lorsqu’elles sont dans le même espace ouvert, il n’en reste pas moins important pour la concentration de pouvoir s’isoler. Ce bureau modulable qui déploie une sorte de coquille a été pensé dans ce but.

coquille
Bureau « coquille »

La personnalisation est importante pour se sentir comme à la maison. Les besoins de chaque collaborateur vont pouvoir être comblés grâce à de nombreux éléments qui seront personnalisables comme l’éclairage de l’espace de travail, le degré de luminescence des cloisons ainsi que leur couleur, ou l’ergonomie du fauteuil.

Le bureau intelligent

De nombreux designers travaillent déjà sur le bureau du futur en essayant de le rendre « intelligent ». Ainsi, le Mind’Space exposé au musée d’art moderne de New York ajuste les mémoires tampons visuelles et acoustiques en détectant les niveaux de concentration. Il sait aussi filtrer les «entrants», tels les appels téléphoniques ou les alertes emails selon le projet en cours, l’ordre de priorité ou d’importance.

yourte-digitale
Bureau intelligent Mind’Space

La yourte digitale de Steelcase permet de s’isoler à l’intérieur même de l’open space pour travailler sur des projets collaboratifs. Des capteurs sensoriels indiquent qu’elle est occupée et sa table basse se transforme en paperboard rond. L’isolation physique se couple à une isolation phonique grâce à des matériaux qui absorbent les bruits parasites, tel le feutre.

bureau-intelligent
Yourte Steelcase

Samsung propose également un écran intelligent qui s’adapte à la luminosité ambiante, à votre position et même à votre vision afin de vous offrir le meilleur confort de visionnage possible.

Les objets connectés au service de votre santé au travail

Demain, ce seront des capteurs qui détecteront votre présence via votre smartphone, tandis que votre chaise scannera votre position afin d’optimiser votre pression dorsale et que votre bracelet connecté surveillera votre tension ainsi que vos carences éventuelles (avez-vous pris un petit déjeuner complet ce matin ?).

L’enjeu avec tous ces objets connectés va être la législation autour de la collecte de data : quelles sont les données dont vous êtes prêts à donner l’accès à votre chef ? Pourra-t-il écouter vos conversations tout au long de la journée pour déceler votre entrain au travail dans votre ton ? Suivre tous vos déplacements grâce à une puce électronique et savoir combien de temps vous passez en pause-café ? Si les avantages du « quantified self » sur la santé ne sont plus à prouver, il reste des inquiétudes quant à l’utilisation des objets connectés au travail !

Difficile de prédire le futur et de savoir exactement comment sera notre espace de travail dans quelques années, mails il y a fort à parier que les nouvelles technologies vont permettre une meilleure qualité de vie au travail.

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *