Retour sur… le petit-déjeuner Wisembly « Transition digitale et transformation métiers »

Près de 80 professionnels du marketing, de la communication, des RH et autres experts se sont réunis au Welcome City Lab le vendredi 27 novembre 2015.

Au programme : “Transition digitale et transformation des métiers”

L’objectif de cette rencontre : partager les démarches, réussites et échecs entrepris par 3 porteurs de projets innovants.

  • Corinne Werner – la Française des Jeux (FDJ) –@cowerner
    Responsable intelligence collective, #ZINC #innovation #maker
  • Richard Berro – EDF – @richard_berro
    Pilote stratégique du projet DILEX (Digital Learning Experiences)
  • Stanislas Poirier – Sanofi France – Linkedin
    Culture digitale (Parcours Multicanal Itinérants)

DSC03572 blog pic

Introduction 

En introduction, Corinne Werner nous a expliqué en quoi l’année 2015 a été charnière pour la transformation digitale des entreprises. Alors qu’auparavant, chaque pôle de l’organisation était isolé car imaginé dans un système en silos, l’heure est aujourd’hui à l’agilité : fluidification des process, développement des projets transverses et de l’intelligence collective.

Les nouvelles technologies sont puissantes. Elles permettent de gagner du temps, de nouveaux clients, de l’argent et de l’efficacité. Mais attention… “La préférence des marques ne se fait plus au niveau technologique mais dans la compétence à manager l’humain.” a souligné Corinne. 

Le défi n°1 de l’année 2016 n’est pas une histoire de génération, ou bien de sensibilité aux outils digitaux, il s’agit d’être agile notamment en développant les projets reposant sur l’intelligence collective. Il faut offrir le droit aux collaborateurs de remettre en cause la norme pour innover. Il faut capitaliser sur la créativité de chacun, la collaboration et l’esprit de partage !

D’un point de vue business, l’enjeu est clair : répondre au mieux aux attentes des clients ou encore être plus efficace, plus agile, se démarquer de la concurrence. Un autre enjeu de la transition digitale a trait à la qualité de vie au travail : il faut aujourd’hui intégrer totalement la dimension de bien être des collaborateurs pour atteindre les objectifs business.

Revenons maintenant sur les initiatives de nos 3 intervenants, les résultats atteints et leurs bonnes pratiques !

LES INITIATIVES DE CORINNE, RICHARD ET STANISLAS

Pour la Française des Jeux, Corinne nous a fait un retour d’expérience sur le projet ZINC qui correspond à un “processus transverse d’animation de l’intelligence créative et collective dont la finalité est d’accélérer la capacité d’innovation et de transformer la culture. C’est une zone de convivialité et d’échanges”.

Pour EDF, Richard Berro nous a détaillé son projet de DILEX (Digital Learning Experiences).
On pourrait appeler cela un incubateur interne où tous les collaborateurs peuvent participer, soumettre leurs projets pour faire évoluer les métiers. Les DILEX suivent 3 étapes distinctes avant de déboucher sur des résultats concrets :

  1. Une rencontre physique – sous forme de formation décloisonnante – dans un lieu externe de type accélérateur/incubateur
  2. On donne à des équipes de 4 personnes portant des idées, des projets, l’opportunité de partir en « bootcamp » pendant 5 jours. Il s’agit de travailler de manière intensive et agile sur les problématiques soumises. Et d’en ressortir des résultats concrets.
  3. Le 3ème temps qui ponctue le process est la célébration du travail réalisé et des résultats obtenus lors d’afterworks, avec invitation de toutes celles et veux qui ont participé à ces rencontres physiques et bootcamps

Pour Sanofi France, Stanislas Poirier nous expliquait la démarche du Parcours Multicanal Itinérants – Services Digitaux.
Le déclic correspond à ce constat de changement de comportement des clients. Les clients se digitalisent très rapidement, utilisent de nouveaux canaux de communication, de nouveaux moyens de s’informer. Les équipes de Sanofi France ont travaillé à l’accompagnement des visiteurs médicaux. L’objectif ? Mieux connaître et proposer les services digitaux de Sanofi, qui apportent de l’aide aux professionnels de santé et à leurs patients dans la prise en charge au quotidien.

LEURS RESULTATS 

Corinne a partagé avec les participants 2 réussites :

  • Celle d’un projet qui a été reconnu par le Maker Tour de l’EM Lyon et qui est promu en externe
  • Une autre concernant une application de paris sportifs qui est aujourd’hui sur le marché et qui a émergé des réflexions du ZINC.

Richard est revenu en chiffres sur le succès du DILEX entre Janvier et Juin, en « saison 1 » :

240 salariés mobilisés sur 13 sessions d’une journée, deux bootcamps avec 30 salariés, des CODIR venant une journée… et plusieurs effets constatés.

Il a reconnu que le résultat était impressionnant et nous a transmis le retour de l’un de ses collègues : “On a fait en 5 jours ce qu’on n’aurait pas pu faire en 4 mois”. Et la dynamique a continué et s’est amplifiée en « saison 2 ».

Stanislas a quant à lui confié que les résultats sur la mise en place du Parcours Multicanal Itinérants seront à mesurer dans quelques mois. Une enquête interne a cependant déjà révélé que 77% des visiteurs médicaux interrogés voient l’intérêt d’utiliser le digital pour améliorer leur activité professionnelle.

DSC03571 DSC03617

LES BONNES PRATIQUES

IDENTIFIER LES PROJETS ET LES LEADERS DE L’INTELLIGENCE COLLECTIVE DANS L’ENTREPRISE       

  • Laisser la possibilité à chaque collaborateur de s’exprimer
  • Nommer des leaders de communautés projets tels que Corinne, Richard et Stanislas.

ANIMER LES COMMUNAUTÉS PROJETS

  • Pratiquer “l’empowerment”, comme le fait Corinne avec le project ZINC à la FDJ. Elle utilise en effet les “clients internes” pour communiquer avec d’autres collaborateurs sur les bénéfices qu’ils en retirent. 
  • Créer une communauté d’échanges et de partage (sur l’intranet ou bien sur Linkedin)
  • Organiser des réunions dans des lieux et formats originaux (EDF organise ses DILEX dans des lieux comme le NUMA à Paris, lieu de l’ecosystème startups parisien)

TROUVER LES SOUTIENS EN INTERNE ET EN EXTERNE

  • Créer des groupes de travail inter-équipes, inter-départements
  • Impliquer les managers et le Top Management
  • Trouver les bons sponsors
  • Avoir un esprit ouvert et de partage, même avec d’autres organisations. Richard Berro a annoncé que la SNCF et EDF allaient prochainement travailler ensemble lors d’un bootcamp afin de pouvoir s’enrichir d’expériences et de visions différentes.        

CELEBRER LES SUCCES ET ITERER

  • Légitimer les démarches projets auprès de la Direction et obtenir plus de soutien, financier mais pas seulement (relais de communication, ressources humaines…)
  • Fédérer la communauté projets
  • Motiver de nouveaux collaborateurs à participer aux projets d’intelligence collective dans le cadre de la transformation digitale.

En quelques mots pour conclure, les échanges ont convergé vers un même constat : la transformation digitale ne correspond pas simplement à une implémentation de nouvelles technologies, elle doit être accompagnée. L’humain est au coeur des évolutions. Les métiers changent et c’est ceux qui les exercent qui seront les moteurs de la transformation, aussi bien parce qu’ils peuvent la penser mais aussi parce qu’ils vont la rendre réelle !

Pour toute question pour le petit-déjeuner, n’hésitez pas à nous contacter à contact@wisembly.com ou au 01 85 73 27 47.

Commentaires

Laisser un commentaire