C’est la crise au Petit Journal de Canal+

yann_wisembly

Une séquence de l’édition du 19 janvier a mis le feu aux poudres dans l’équipe de rédaction du Petit Journal de Canal+. Suite au dénigrement du Manifeste pour le droit à des réunions efficaces par Yann Barthès dans l’émission d’hier soir, toute l’équipe du Petit Journal a entamé une grève ce mercredi matin pour protester contre des conférences de rédaction interminables.

C’est Catherine qui a lancé le mouvement hier soir sur les réseaux sociaux : “Yann qui se moque des réunions efficaces… L’hôpital, la charité tout ça…” Contactée par téléphone ce matin, elle a tenu à ajouter : « Yann nous oblige à passer 4 heures en réunion chaque matin, c’est inadmissible ! Quand il a admis hier soir devant des millions de téléspectateurs que les principes de base d’une réunion efficace étaient ridicules, j’ai dit à Liliane que ça ne pouvait plus durer. »

Des réunions de plusieurs heures…

« Les conférences de rédaction de Barthès sont un calvaire », dénonce un ancien stagiaire de l’équipe. « Yann Barthès arrive généralement avec 1 heure de retard et n’a aucune idée des sujets que l’on va aborder. Personne ne sait qui doit être présent, alors tout le monde vient. Une fois, même le public du soir était là, c’est n’importe quoi. »

Un haut le coeur général

Hier soir, comme chaque soir, toute l’équipe était regroupée en backstage pendant l’enregistrement de l’émission. « Quand Yann a brandi le Manifeste pour le droit à des réunions efficaces en disant que c’était l’angoisse, on s’est tous regardés et on a tous compris que le calvaire ne prendrait jamais fin. Le nouveau stagiaire, arrivé lundi, a fondu en larmes », raconte un ingénieur du son qui consacre ses matinées aux réunions de Yann depuis 4 ans.

D’un commun accord, l’équipe a commencé une grève pour une durée indéterminée.

Catherine

« On arrêtera quand Yann montrera à nouveau l’affiche aux téléspectateurs en s’engageant à appliquer ces principes ! », surenchérit Catherine.

Affaire à suivre…

Pour rappel, le Manifeste en question est disponible ici

Commentaires