Identifier les sources d’insatisfaction des collaborateurs, et corriger le tir

Satisfaction des collaborateurs : les points de vigilance

Une entreprise efficace, c’est une entreprise dans laquelle les collaborateurs restent motivés tout au long de l’année : c’est ce que l’on appelle l’Employee Engagement. Pour atteindre cet idéal, il convient d’identifier les sources potentielles d’insatisfaction. Une étude récente réalisée par OfficeVibe (1) a mis le doigt sur les indicateurs à surveiller. Voici un résumé des résultats, ainsi que les best practices pour régler ces problèmes.

La reconnaissance du travail effectué

Le constat est clair : 65 % des employés estiment ne pas avoir suffisamment de reconnaissance pour le travail effectué, et 35 % assurent devoir attendre (plus de 3 mois !) pour avoir un feedback de leur manager sur leur travail. Résultat ? Ils ne s’investissent plus vraiment, et ont envie de partir voir si l’herbe est plus verte ailleurs !

Pour solutionner ce problème, qui mène à un important et néfaste turn-over, ne négligez pas l’importance de la reconnaissance verbale. Celle-ci compte même plus que les bonus matériels ! N’hésitez donc pas à féliciter vos collaborateurs lorsqu’ils travaillent bien, à leur donner plus de responsabilités, à prévoir des moments d’échange avec eux sur les projets en cours… Bref, montrez-leur que vous appréciez les efforts qu’ils font !

Le manque de communication

La communication, voilà bien un manque clairement identifié par les employés. 35 % d’entre eux formulent le souhait de pouvoir communiquer davantage avec leurs managers, et 37 % pointent un manque dans les échanges avec leurs collaborateurs, pourtant au même niveau hiérarchique qu’eux.

Or, c’est un vrai souci : pas d’interaction, c’est moins de collaboration, donc moins de créativité et d’innovation. Pour remédier à ce problème, prévoyez des moments de team building. Organisez vos espaces communs pour favoriser les échanges. Fonctionnez selon un mode plus horizontal que vertical, afin de rendre vos managers plus accessibles.

Le déséquilibre travail – vie privée

Un quart des employés se sent lessivé en fin de journée. 60 % pensent même que leur travail nuit sérieusement à leur vie privée. Or, la fatigue s’accumule, et ne se corrige pas avec une grasse matinée dominicale. Elle conduit au stress, qui peut lui-même entraîner un burn-out. Elle rend également les collaborateurs moins efficaces et moins imaginatifs au travail : une attitude qui finit par léser sévèrement l’entreprise.

Pour éviter d’en arriver à cet écueil, redistribuez régulièrement la charge de travail, quitte à embaucher plus. Respectez le droit à la déconnexion des collaborateurs : encouragez-les à ne pas travailler une fois rentrés chez eux — ne leur demandez donc pas le matin s’ils ont eu votre mail de 21 heures la veille ! Intéressez-vous à eux, à leurs loisirs en dehors du bureau, pour valoriser les activités personnelles et leur montrer que vous les considérez avant tout en tant qu’êtres humains.

A lire également : Productivité, quand la pause s’impose !

La loyauté envers l’entreprise

15 % des employés ne se voient pas rester plus de 12 mois dans leur entreprise. Pire : près de 60 % ne décriraient même pas leur société comme un endroit plaisant pour travailler !
Résultat ? Un turn-over important, synonyme de perte de temps pour l’entreprise, qui doit former régulièrement de nouveaux collaborateurs.

La solution est simple : ne laissez pas vos collaborateurs dans le flou ! Définissez des buts clairs et précis pour permettre à chacun de savoir vers où l’entreprise va, soyez attentifs aux besoins d’évolution de vos collaborateurs, et travaillez l’accompagnement et l’encadrement des nouveaux arrivants. Ce temps ne doit pas durer quelques jours, mais s’étaler, dans l’idéal, sur plusieurs semaines ou mois. Travaillez par ailleurs les objectifs assignés à chaque collaborateur, et… valorisez les réussites !

La thématique de l’Employee Engagement vous intéresse ? Consultez notre catégorie dédiée !

Et pour vous, comment améliorer la reconnaissance du travail effectué, la loyauté dans l’entreprise, l’équilibre vie professionnelle – vie personnelle, et la communication interne ? Partagez votre expérience dans les commentaires !

(1) OfficeVibe

Commentaires