Top 10 des astuces pour gérer son stress avant d’intervenir en réunion

stress-astuces-intervenir-reunion-wisembly

Avant de prendre la parole en réunion, vous sentez votre gorge se serrer ? Votre rythme cardiaque s’accélère ? Votre gorge est sèche, vous avez du mal à respirer ? Vos mains deviennent moites ? Votre tête se met à tourner, vos jambes sont en coton ? Pas de doute : vous êtes atteint(e) de glossophobie. Rassurez-vous, à des degrés divers, les trois quarts de la population souffrent de cette peur de prendre la parole en public. Heureusement, à l’instar de la calvitie et de l’alcoolisme au bureau, ce n’est pas une fatalité. Vous pouvez vous en sortir. Voici comment.

Si vous aussi vous souhaitez organiser des réunions plus interactives, testez gratuitement Wisembly !

Pourquoi a-t-on peur de parler en public ?

Ah, si vous le saviez, vous n’auriez pas peur, n’est-ce pas ? Et pourtant ! La glossophobie est la plus commune des phobies. Elle est courante… dès le collège, où les élèves doivent prendre la parole devant leurs camarades pour des exposés aussi inintéressants que mal construits. D’un point de vue psychologique, la glossophobie s’explique par la construction d’un monologue impliquée par une prise de parole en public. En gros, il faut avoir quelque chose à dire, et en plus, il faut savoir le dire ! Ce qui est bien loin de ce qui occupe la plupart de nos journées, à savoir un enchaînement de dialogues. Prendre la parole devant un groupe réveille, révèle et titille l’image que nous avons de nous-même. Nous nous retrouvons “nus” face au regard — et donc au jugement — des autres.

10 astuces pour bien gérer son stress

Bonne nouvelle : en se préparant bien, il est possible d’atténuer — voire de faire disparaître totalement — les effets indésirables du stress.

1/ Une bonne respiration pour une belle intervention

Puisque prendre la parole en public lors d’une réunion, c’est avant tout une histoire de regard des autres, faites tout pour être à l’aise. Choisissez une tenue qui vous plaît et dans laquelle vous êtes à votre avantage. Pour les hommes, si possible, laissez tomber la cravate : un nœud autour de la gorge ne fera que vous empêcher de bien respirer. Même topo pour ces dames avec les colliers trop près du cou. Avant de rentrer en scène (ou dans l’arène, c’est selon), faites quelques exercices de respiration. Inspirez profondément en comptant jusqu’à 10. Gonflez votre diaphragme et expirez lentement en comptant jusqu’à 20. Répétez l’opération une vingtaine de fois.

2/ Bien préparé, bien dans ses pompes

Plus vous vous sentirez prêt, plus vous serez à l’aise. C’est aussi simple que cela (et oui, ça marchait déjà comme ça en 4°B, pour l’exposé sur la Pascaline). Faites un maximum de recherches sur le sujet dont vous allez parler. Anticipez les questions de l’assistance. Réservez quelques anecdotes, qui détendront l’atmosphère et aideront à la mémorisation de vos propos. Donnez l’impression d’être un roc en mission pendant cette réunion (si tant est que l’on puisse confier une mission à un roc) !

3/ Repérez les lieux

Au théâtre, si la répétition générale a lieu sur scène et pas dans une MJC humide, il y a une raison : ainsi, les comédiens s’approprient les lieux et en appréhendent le moindre recoin. Inspirez-vous en : quelques jours ou quelques heures avant la date prévue de la réunion, visitez la salle. Observez les lieux, repérez l’endroit où vous serez le mieux pour prendre la parole. Bref, marquez votre territoire !

4/ Vérifiez votre matériel

Une panne et patatra, toute votre belle confiance s’envolera. On ne le répétera jamais assez : lorsque vous devez prendre la parole pendant une réunion importante, une check-list s’impose :

– mon PowerPoint est-il sur ma clé USB ? En ai-je une copie dans le cloud ?

– mon pointeur laser a-t-il des piles ?

– le rétroprojecteur est-il branché ?

– est-ce que j’assume le fond d’écran de mon ordinateur ? Si oui, est-il contraire aux bonnes mœurs et/ou aux intérêts de l’entreprise ? Suis-je sûr de ne pas vouloir le remplacer par des jonquilles le temps de la réunion ?

– ai-je le bon nombre de photocopies ?

5/ Un p’tit pipi ?

Un passage aux toilettes s’imposera avant le début de la réunion. Même si vous n’avez pas particulièrement envie. Faites-nous confiance.

6/ Prenez la parole… avant de la prendre

Au début de la réunion, arrangez-vous pour parler à l’assistance avant que votre tour ne vienne de vous lancer dans un exposé. Posez une question. Blaguez (sans être lourdingue). De la même façon, lors de l’entrée dans la salle, allez saluer tout le monde et présentez-vous.

7/ Prévoyez un peu d’eau

Règle de base de la survie en réunion : il faut toujours avoir avec soi une petite bouteille d’eau. L’eau est un liquide merveilleux, le seul indispensable à tout organisme — plus que la bière, si si. L’eau vous permettra de ne pas avoir la bouche sèche lorsque vous prendrez la parole.

Attention, mauvaise idée : remplacer l’eau par un soda. Le soda contient des bulles. Les bulles ont tendance à vouloir ressortir. Au plus mauvais moment.

8/ Voyez-vous comme un acteur, comme un gladiateur ou comme un homme politique

… ou comme ce que vous voulez être ! Reconstruire votre image mentale et jouer un rôle vous aidera à banaliser votre prise de parole. Ce n’est pas pour rien que l’on apprend aujourd’hui très bien par le jeu ! Alors, si vous rêvez de conquérir l’Élysée, imaginez que vous êtes François Pays-Bas au Bourget. Si vous auriez voulu être avocat, vous voilà Saul Goodman au début d’un procès historique. La seule limite ? Votre imagination !

9/ Lancez-vous… debout

Lorsque vous êtes assis, vous renvoyez l’image de quelqu’un de passif. De mou. D’immobile (forcément). Tout le contraire de ce que vous êtes, n’ayons pas peur de le dire ! Restez donc debout. Cela vous aidera à canaliser votre énergie. Vous montrerez à l’assistance votre dynamisme. Et vous respirerez mieux. Ce qui vous aidera à moins stresser.

10/ Gardez le sourire

Arborer un large sourire donnera l’impression que vous n’êtes pas angoissé à l’idée de parler devant tout le monde. Et, devinez quoi ? Cela sera totalement vrai. Sourire provoque en effet une décharge d’endorphines, qui provoque une sensation agréable et génère une sensation de bien-être.

Petite précision à toutes fins utiles : n’oubliez pas de vous brosser les dents. Surtout si vous avez mangé une salade avant la réunion !

Avec ces quelques astuces, vous devriez pouvoir aborder votre prise de parole en public avec un peu plus de décontraction. Vous avez d’autres conseils à partager ? Vous êtes le champion de la décontraction en réunion ? Racontez-nous ça dans les commentaires !

Commentaires

Une réponse à “Top 10 des astuces pour gérer son stress avant d’intervenir en réunion”

  1. 10 conseils au top pour une prise de parole réussie. Je dois très souvent prendre la parole dans le cadre de mon travail et suivre une formation spécialisée comme je l’ai fait peut être un bon moyen de s’améliorer rapidement, je le conseille vraiment pour celle et ceux qui comme moi veulent rapidement devenir meilleurs à l’oral. Et pour les intéressé(e)s c’est ici que j’avais suivi ma formation : http://www.formation-prise-parole.fr/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *