Tout ce qu’il faut savoir sur les stand-up meetings !

stand-up-meeting-wisembly

Une réunion… debout. L’idée peut paraître étrange mais se débarrasser des tables et chaises a un véritable impact sur l’attention. Pour de petites réunions quotidiennes, cela peut être la solution idéale pour gagner en productivité.

Si vous aussi vous souhaitez organiser des réunions plus interactives, testez gratuitement Wisembly !

Le stand-up meeting nécessite juste un espace suffisant pour former un cercle. Dans cette position, tous les participants ont la même importance ; il n’y a plus de « supérieur » en bout de table. La forme est particulièrement adaptée aux bilans en équipe, où chacun prend la parole. On peut y évoquer les évènements importants de la veille et les objectifs principaux de la journée.

Ce genre de réunion est tout à fait adapté au début de journée. En veillant cependant à ce qu’elle ne soit pas considérée comme le lancement de la journée : le temps pré-réunion deviendrait vite un moment de pause.

Un stand-up meeting bien mené permet d’avoir une vision générale de l’avancée de chacun, mais aussi de faire ressortir les problèmes rencontrés. La réunion doit permettre de chercher une solution ensemble, même si elle n’est pas trouvée immédiatement. L’important est de pouvoir exprimer les difficultés.

L’idéal est de se passer d’une personne qui « dirige » la réunion,  afin d’en faire un moment d’échange constructif où personne ne craindrait de donner son avis. Cependant, il peut y avoir un responsable du bon déroulement de la séance, qui peut d’ailleurs changer régulièrement. Cela nécessite évidemment une préparation de la part des participants… et une capacité à aller au fait. En cela, le responsable de la réunion peut jouer le rôle de modérateur pour recentrer les discussions.

La station debout empêche l’avachissement progressif des participants, qui se désintéressent rapidement de ce qui se dit. Une position plus dynamique renforce l’attention. Elle encourage aussi à dire les choses rapidement et clairement : il est très inconfortable de rester debout trop longtemps. Pour cela, mieux vaut ne pas trop faire durer les stand-up meetings. Autrement, les auditeurs risquent de se concentrer plus sur leur incommodité que sur la discussion. 15 minutes semble la durée maximale.

Bousculons donc nos petites habitudes sédentaires et sortons du fauteuil. On le dit de plus en plus : la position assise prolongée est mauvaise pour la santé. La réunion debout offre aussi un peu d’exercice pour les muscles trop peu sollicités au bureau.

Pour peu qu’il soit bien géré, un stand-up meeting peut contribuer à la cohésion de l’équipe et dynamiser la réunion.

Si le sujet vous intéresse, n’hésitez pas à lire notre étude Wisembly & IFOP sur le comportement des cadres en réunion.

Source image à la Une

Commentaires